Un télescope de 61cm de diamètre, ça se protège !

Et surtout quand le but est de pouvoir programmer des observations à distance, et de ne pas devoir surveiller le télescope pendant qu’il prend ses photos.

Deux dispositifs de sécurité ont donc été installé pour protéger notre télescope de la pluie :

  • Un capteur de pluie
  • Une batterie
  • Un système de détecteur de courant
Le détecteur de pluie

Le détecteur de pluie est installé à l’extérieur de la coupole, et si une goute d’eau tombe dessus, le cimier (les portes de la coupole) se fermera automatiquement. Ce détecteur chauffe, et donc élimine de lui même la condensation ou les goutes de pluies, pour nous permettre de rouvrir la coupole une fois la pluie passée (et le ciel dégagé)

Nos circuits Arduino détectent également si du courant arrive toujours au télescope. Si le télescope n’est plus alimenté pendant deux minutes, le cimier se ferme aussi (il est alimenté par une batterie). Ceci permet de palier à un oubli, ou à une coupure de courant (qui, chez nous, est souvent liée à un orage dans les environs. Le danger serait que l’orage se dirige ensuite vers l’observatoire). Sans courant, de toute façon, le télescope n’est plus alimenté, et la caméra non plus. Impossible de continuer à photographier le ciel.

Mieux vaut rater la possibilité de faire quelques photos parce qu’un oiseau a uriné sur notre détecteur de pluie que de perdre tout notre matériel à cause d’un orage soudain.

AVEC LE SOUTIEN DE